2 Spécial déchets

Prenons l'exemple du plastique, avant de parier sur l'avenir.

Il y a 50-60 ans certains scientifiques s’inquiétaient déjà de la prolifération des plastiques.


1973 ( vidéo 3mn) : Le recyclage du plastiquerecyclage des plastiques 1.png, mars 2022

1973 (vidéo 18mn) : Les plastiques : les déchets de l'an 2000...plastique dechet de l_an 2000.png, mars 2022

1970 (vidéo 3mn20s) : Le commandant Cousteau : «On empoisonne progressivement l'océan et la vie diminue rapidement» ...cousteau.png, mars 2022

1974 (vidéo 3mn) : Ramassage plastique et papiers à La Rochelle ...rammassage plastique la rochelle.png, mars 2022

Ce reportage de 1974 montre la mauvaise foi de certains producteurs : Plastique : un emballage discuté...un emballage discuté.png, mars 2022
A 3mn45s  : Le producteur : « … même le verre laisse passer une petite partie de ses composants dans le produit qui est renfermé …  ». Réaction normale, logique ou criminelle ?

Il y a 50 ans des scientifiques affirmaient qu’on trouverait des solutions, qu’il fallait faire confiance à la science. Pourtant aujourd’hui nous en sommes là : un septième continent apparait ! 7ieme continent.png, mars 2022


Entre promesses et réalité, il faut bien mesurer les risques.

Pour sourire, et souligner qu'il faut se méfier du plastique :
cette vidéo de 1969, à ne pas louper : ..Gilac 1.png, mars 2022


Regardons encore en arrière.

Entre 1946 et 1993, 14 pays ont rejeté des fûts de déchets hautement radioactifs en mer.
Contre les techniciens et chercheurs du nucléaire, les écologistes se sont opposés à ces actes dangereux pour l'avenir.
Vidéo de 1979 (1mn20) : Actualités 1 fut en mer 3.png, mars 2022 Autre reportage de 1979 (2 mn40) : Déchets en mer... Dechets radioactif en mer 1.png, mars 2022
Cette "solution pour les déchets hautement radioactifs " a été dénoncée par la société civile et les écologistes. Les fabricants de nucléaire ont été obligés de stopper cette pratique.
L’interdiction n'a été définitive que en 1993 !

Février 1975 : le Commissariat à l'Energie Atomique nous dit avoir trouvé la solution pour les déchets les plus hautement radioactifs : la vitrification. vitrification 2.png, mars 2022
Aujourd’hui, en 2022, on sait que la vitrification est loin, très loin d’être la solution.
Selon certains spécialistes elle pourrait compliquer l’avenir !

En 2002, ça y est la solution est trouvée, Oufff : la transmutaion. ! transmutation 2.png, mars 2022
A regarder la vidéo, ce directeur du CEA donne l’impression que la transmutation est effective, réelle, réalisée, mais en fait ce n’est qu’une impression.

Puis en 2018 la solution est re-trouvée, re-Oufff : La transmutation. ! Transmutation andra 1.png, mars 2022
Autre article : l’Usine Nouvelle : « Réduire l'activité des déchets nucléaires d'un million d'années à 30 minutes, le prix Nobel de physique y croit. » : Transmutation usine nouvelle.png, mars 2022

On pourrait même dire qu’on essaye de nous y faire croire !

Mais ce n’est qu’un pari sur un avenir incertain !

Un pari dangereux

pris par des personnes qui ne subiront pas les conséquences de leur pari.

La transmutation réalisée par M. Mourou n’est efficace que pour quelques atomes d’un élément radioactif très spécifique utile dans le domaine médical. C'est donc une réalité très très très limitée.

Cette transmutation se fait à l'aide des faisceaux lasers.

Pour arriver à la transmutation des déchets radioactifs faudra-t-il construire des centrales nucléaires pour utiliser des lasers qui détruiront les déchets radioactifs produits pour fabriquer les lasers nécessaires à la transmutation ?serpent qui se mrd.png, mars 2022

Combien de milliards d’euros vont pour cette recherche sur le nucléaire, civil ou militaire ?

STOP aux promesses !

Non il est temps d’arrêter cette arnaque.

Cordemais sans Nucléaire

Ni ici, ni ailleurs !

Page suivante : Coté pratique et Castor.

Haut de page